Le Lac Majeur
Le Lac Majeur ou Verbano, tel que l’appelaient les anciens Romains, de par son développement côtier d’environ 170 km et une surface de 212 km2 est le second lac le plus grand d’Italie, précédé par le Lac de Garde. Entre Ghiffa (berge piémontaise) et Porto Valtravaglia (berge lombarde) il atteint une profondeur maximum de 370 mètres. D’origine glaciale, il est adossé à la chaîne des Alpes et occupe une cannelure marécageuse d’origine tectonique.
La partie la plus au nord appartient à la Suisse. La berge occidentale fait partie du Piémont, elle est partagée entre les provinces du Verbano-Cusio-Ossola et de Novare, tandis que la berge orientale se trouve en Lombardie dans la province de Varèse.
Le lac est alimenté par de nombreux fleuves. Citons notamment le Ticino qui entre au nord en parcourant la plaine de Magadino en Suisse et sort au sud à Sesto Calende, le Maggia toujours en Suisse ; le Toce qui descend du Val d’Ossola et le Tresa dans la partie lombarde.
Parmi les premiers peuples qui s’établirent dans la zone, il faut rappeler la Civilisation de Golasecca remontant à l’Age du Fer.
Favorisé par un climat doux, ses berges sont recouvertes d’une végétation luxuriante (oléandres, azalées, camélias). Dés le XIXe siècle le Lac Majeur fut la destination préférée d’un tourisme d’élite, comme témoignent les nombreuses villas immergées dans des parcs et des jardins splendides.  
Ce merveilleux "cadre" créé par mère nature est complété par des villes pittoresques au bord du lac et des bourgs caractéristiques plus en retrait qui contribuent à créer un jeu de lumières, de couleurs et une atmosphère romantique qui font de ces lieux une destination touristique au renom international.